2898

77 millions d’euros investis dans la centrale de Biomasse à Commentry

77 millions d’euros investis dans la centrale de Biomasse à Commentry

Les travaux viennent de commencer à Commentry. Adossé à l’usine Adisseo, une des entreprises leaders mondiales dans les additifs et les solutions nutritionnelles pour animaux, la future centrale de cogénération de biomasse est un projet de grande envergure qui devrait créer 15 emplois directs et redynamiser la filière bois des environs. Entretien avec Antoine De Larocque, responsable du projet chez Neoen.

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse sèche désigne la matière organique végétale qui sert de combustible à la production d’énergie. Dans le cadre du projet de centrale de Commentry, c’est le bois issu des forêts des environs qui est utilisé. La combustion du bois produit de la chaleur qui est ensuite transformée en électricité et en vapeur. C’est pourquoi on parle de cogénération de biomasse.

Comment est né le projet ?

Le projet a pu voir le jour dans le bassin de Commentry près de Montluçon grâce à la conjonction de deux éléments : la présence de l’usine Adisseo dont le processus industriel requiert une grande quantité de vapeur et l’écosystème de la région avec ses massifs forestiers très importants. Il y avait donc un réel enjeu à déployer une centrale de biomasse adossée à cette usine pour y produire de la vapeur et de l’énergie plus écologique.

A quoi va servir cette centrale de cogénération biomasse ?

L’usine Adisseo est une grande consommatrice de chaleur. La centrale servira en premier lieu à produire la vapeur dont elle a besoin pour son processus industriel. En ce qui concerne l’électricité produite, elle sera injectée dans le réseau électrique et ainsi accessible à tous.

Il s’agit donc d’un projet de production d’énergie écologique…

La centrale de cogénération de biomasse de Commentry utilisera le bois des forêts alentours dont l’exploitation peut être développée et davantage valorisée. Dans ces forêts environ 25% du bois coupé est laissé par terre. C’est cette matière première inusitée qui est utilisée pour la combustion.

Du fait de la proximité du bois, le cycle d’approvisionnement et de transport est restreint, d’où des économies et une moindre facture énergétique.

Un enjeu économique pour le bassin de Commentry…

Le projet piloté par le producteur d’énergie Neonen et la Caisse des Dépôts s’élève à 77 millions d’euros. Il permettra à l’usine Adisseo de développer de nouvelles activités sur le bassin de Commentry et de créer 15 emplois directs. La période des travaux de la centrale génèrera quant à elle 60 emplois à temps plein et une centaine d’emplois indirects via le renforcement de la filière bois.