1088

L'ABCD du Nouveau Monde

L'ABCD du Nouveau Monde

Créée en septembre 2008, la licence professionnelle en Agriculture Biologique Conseil et Développement (ABCD) est un diplôme unique en France qui s’appuie sur des enseignements multi-site et fait preuve d’une grande innovation pédagogique. Son ancrage auvergnat se situe dans l'établissement public local (EPL) de Brioude-Bonnefont (à Fontannes, 43). Un site précurseur en matière de développement durable.

Mise en place avec le soutien du réseau Formabio (l’un des réseaux les plus actifs du ministère de l’Agriculture), cette année la licence ABCD ouvre sa 7e promotion, laquelle réunit quelque 100 étudiants au niveau national : 10 % sont en formation initiale pure, 40 % en contrat d'alternance et 50 % en formation continue. « Nous limitons le nombre d'inscrits car notre volonté d'insertion est prioritaire », souligne Marie-Claire Gaudriault, responsable pédagogique de la licence au sein de l'établissement brivadois. D'après une enquête effectuée auprès des 3 premières promotions (pour 60 % de réponses), 67 % des diplômés signent un contrat à durée indéterminée dans les 6 premiers mois – la grande majorité des employeurs étant situés dans le secteur de l'Agriculture Biologique (AB).

« Nous sommes très avant-gardistes. En effet, depuis 15 ans, nous avons une exploitation ovine en Bio au sein du lycée. Notre Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) est également le premier à avoir mis en place des modules en agriculture biologique en Auvergne. » Blaise Pascal (Clermont II) et Vétagrosup sont les universités référentes. « Durant deux mois, les étudiants de la Région assistent à des cours généraux en face à face. Pour ceux qui dépendent des 6 autres sites nationaux, les cours ont lieu en visio conférence. Ensuite, ils rejoignent Brioude-Bonnefont ou Tulles-Naves (autre lycée agricole référent pour Auvergne-Limousin) pour 9 semaines afin de suivre l'unité d'enseignement “Étude de conversion”. Nous avons une équipe de 10 enseignants très motivés et dont les profils sont assez différents. »

Une diversité considérée ici comme une des clés de la réussite.

« La particularité de cette formation est de rassembler des établissements publics et privés sur l'ensemble du territoire national. Nous comptons ainsi deux Maisons familiales et même un établissement en Martinique. Quant à l'Auvergne, elle se prête particulièrement bien à l'agriculture bio. La filière – production, transformation et commercialisation – y est très importante. Pour exemple, l'an dernier nous avons effectué la visite de l'entreprise Celnat (grand spécialiste des céréales Bio). Nous nous déplaçons souvent d'un site à l'autre et travaillons en grande concertation. » Au mois de septembre se déroulent les Journées de cohésion durant lesquelles tous les étudiants sont réunis. En attendant le temps fort de février et la visite du salon Biofach en Allemagne. « Nous optimisons ces 4 jours avec une visite du site du Bas-Rhin, du Parlement européen… » Le Nouveau Monde invente durablement le monde de demain ! www.lycee-bonnefont.fr

Signé : Corinne Pradier

Vous aimerez aussi