1151

L’Auvergne, terre fertile à l’éclosion des cerveaux

L’Auvergne, terre fertile à l’éclosion des cerveaux

Le 22 janvier dernier, Auvergne Nouveau Monde jouait à guichet fermé pour sa conférence sur l'enseignement supérieur. Celui-ci est un vecteur d'attractivité pour une région reconnue pour l'excellence de la recherche et de l'innovation. La présence de 40.000 étudiants qui chaque année font le choix des universités et écoles clermontoises participe à son rayonnement. L’évolution des effectifs universitaires entre 2006-2010 (+ 10 %) place l’Auvergne au 1er rang !

Pour l'occasion, Olivier Rollot, journaliste, bloggeur, ex rédacteur en chef du Monde étudiants et directeur de la rédaction de l’Etudiant dressait un panorama très éclairant de la mutation de l'enseignement supérieur. A noter que l'Université Blaise Pascal fait partie des 21 universités françaises classées dans le prestigieux classement de Shanghai en 2014.

« Clermont-Ferrand concentre 80 % des étudiants et 90 % des forces de recherche avec des implantations aux quatre coins de la région, à Montluçon, Vichy, Moulins, Aurillac et Le Puy-en-Velay. Un terreau d'autant plus fertile, que le tissu économique auvergnat est composé de grands groupes et de très nombreuses TPE et PME. Clermont université concentre plus de 600 formations dans tous les domaines, soit 45 000 étudiants dont 30 000 dans les universités. »

La parole donnée aux "pépites" venues de France et d'ailleurs pour enseigner ou étudier en Auvergne afin d'y trouver une expertise inédite et y développer leurs projets académiques illustrait parfaitement l'importance de la recherche et de l'innovation.

« La région dispose d'un secteur en sciences agronomiques-écologie dynamique ainsi que de centres de recherche importants dans le secteur de la santé : 3 pôles de compétitivité dont deux interrégionaux (ViaMéca, Céréales Valley et Elastopole). Elle accueille 2 800 chercheurs (13e rang national) quasiment à égalité entre le public et le privé (52 %/48 %). Quant à ses entreprises, elles misent sur la R&D (6e rang en 2009). »

Le “faire ensemble” fait aussi ses preuves dans ce domaine puisque avec les communauté d’universités et d’établissements (Comue), les universités et grandes écoles mais aussi les entreprises se sont constituées en « clusters » – un modèle issu de la Silicon Valley ou de Cambridge et présent aussi en France, à Grenoble (campus Giant) ou Paris Saclay. « On dénombre rien moins que 8 clusters d’excellence en Auvergne, avec 4 grandes filières (santé/nutrition, plasturgie, nouvelles technologies, éco-industries) et plus de 200 entreprises pour 10 000 emplois. » L'enseignement supérieur est sans conteste la pierre angulaire du Nouveau Monde.

Signé : Corinne Pradier

Vous aimerez aussi