1356

De Bangkok à Clermont-Ferrand en quête de lumière !

De Bangkok à Clermont-Ferrand en quête de lumière !

Après un Bachelor of Science à la Mahidol University de Bangkok, Rachod Boonsin a choisi d’étudier l’ingénierie en France grâce au programme « n+i » – un consortium de plus de 70 écoles d’ingénieurs françaises dont l'objectif est de former les cerveaux à vocation internationale. À Toulouse et Rennes, cet universitaire thaïlandais a préféré Clermont-Ferrand pour la notoriété et de la diversité du tissu industriel made in Nouveau Monde.

« Plusieurs points ont compté. Nombre de mes amis étaient déjà en poste chez Michelin. Et, d'autre part, la culture scientifique autour de l'éclairage LED est un domaine très fort sur Clermont. » Diplômé ingénieur chimiste de l’ENSCCF (École nationale supérieure de Chimie) en 2012, avec une spécialisation dans les Matériaux Hautes Performances, Rachod Boonsin prépare une thèse sur le développement de luminophores organiques sans terres rares pour l’éclairage éco-énergétique à base de LED.

Il effectue ses recherches sur l’éclairage LED nouvelle génération en partenariat avec 3 entreprises du domaine : Sibylux, Fuji Electric et Revlum.

Cette dernière a été créée en février 2012 par deux docteurs en chimie des matériaux et cinq chercheurs de l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand dans le cadre d'un transfert de l’activité de recherche d’enseignants-chercheurs de l’ENSCCF. Ses activités de R&D sont soutenues par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Son implication dans le domaine de l'éco-conception et de l'économie d'énergie a été récompensée en 2013 à l'occasion des Trophées Innovergne. « Revlum est le partenaire industriel de ma recherche, laquelle est financée par le Conseil Régional dans le cadre d’une Bourse Innovation. C'est un sujet d'étude intéressant pour la Région et si l'occasion se présente, après avoir bouclé ma thèse, je resterai. »

Rachod Boonsin est l'une des “Pépites” invitées à témoigner au prochain salon InfoSup qui se déroulera le 22 janvier prochain, à 16h30, au Polydôme de Clermont Ferrand. Il partagera son expérience de 4 années passées en Auvergne, une terre fertile à l'éclosion des cerveaux et propice à la recherche et l'innovation. En effet, chaque année, 40 000 étudiants font le choix des universités et écoles clermontoises dans lesquelles ils trouvent un contexte favorable, des formations d'excellence et des filières spécialisées qui font référence au niveau international.

Signé : Corinne Pradier

Vous aimerez aussi