1119

Les Courts Concerts du Court, faits pour durer !

Les Courts Concerts du Court, faits pour durer !

Rassemblés autour de la rétrospective vélo, le festival du Court Métrage, Freemount Records et les Cycles Victoire ont lancé le 4 février dernier la première édition des Courts Concerts du Court. A chacun son rayon pour ce mini-festival dans le festival, hébergé par le Tremplin et supporté par Auvergne Nouveau Monde. Une soirée en roue libre qui n'a pas fini de tourner !

Julien Leyreloup (des cycles Victoire) raconte : « Tout est parti de la rencontre avec les réalisateurs du Court et de l'envie d'organiser une soirée où se télescopent courts métrages et musique. La mise en place d'un événement culturel (sans but commercial pour ce qui nous concerne) est certes en marge de ce que nous faisons habituellement mais tout s'est déroulé naturellement. »

L'amitié entre Julien et Jérémy Bois, créateur du label Freemount Records, est une des bases de cette nouvelle aventure culturelle. « Nous venions tout juste d'installer notre atelier à Beaumont, à côté de la salle de concerts, le Tremplin – Musiques actuelles a dit ok et tout s'est enchaîné ! »

Musique live, projection de films, food-truck (Burgers réalisés par l'ancien cuisiner des Bouchées de Monbento), émission de radio en direct et autres festivités étaient au programme.

Au total 8 artistes ont composé cette soirée éclectique tant par son public que sa programmation : Alma Forrer (Folk) une jeune artiste française influencée par la poésie des maîtres du songwriting américain ; The Wendy Darlings (Pop), avec des tubes indie-pop intemporels ; Pain Noir, du Gospel laïc, Folklore contrarié ; Jo Wedin et Jean Felzine (French Swedish Pop) ; Baptiste W Hamon, nourri au biberon du folk américain ; Adam Wood (Rock, Pop) ; H-Burns (Rock, Pop). 

« Seul Adam Wood était sous le label Freemont et trois artistes étaient là à l'occasion de la sortie d'un album. La première partie était consacrée à la projection d'une sélection de court métrages et clip autour de la musique et du vélo avec du Mogwaï, Gesaffelstein, le concert de Jack White au château de Fontainebleau par la Blogothèque ou encore le formidable film "60 Cycles. Après ces 35 min tout en images, il y a eu 8 concerts de 20 min entre lesquels nous avions 5 minutes pour les changements de plateau. » 

Malgré la météo très hivernale cette semaine-là – dommage pour les deux randonnées vélo organisées par l'association Un Guidon dans la Tête – les organisateurs ont comptabilisé quelque 300 entrées. « Les spectateurs sont tous resté jusqu'à la fin. Ça nous donne envie de faire une nouvelle édition sur deux soirs, avec une sélection nationale et internationale. » Plus d'infos sur : https://www.facebook.com/lescourtsconcerts

Signé : Corinne Pradier

Vous aimerez aussi