193

#Ici et demain : La Fée Jaune

#Ici et demain : La Fée Jaune

#Agriculture de demain

Nombreux sont les signes de qualité pour préserver un savoir-faire, une production, une histoire en Auvergne. Il en va de même pour protéger un patrimoine naturel et culturel typique de nos hauts-reliefs : la Gentiane ou Fée Jaune pour les initiés.

Première région des Plantes à Parfum, Aromatique et Médicinales, l’Auvergne et ses habitants font preuve d’initiative pour permettre à cette reine des estives de s’épanouir sur nos terres.

 

Pour un règne durable de la Fée jaune, en Auvergne

Rencontre avec Jean-Jacques Vermeersch, gardien d’un savoir-faire ancestral, au sein de la Distillerie Couderc dans le Cantal et vice-président de l’association interprofessionnel Gentiana Lutea (gentiane jaune)

Récoltée à partir de 1 100 mètres d'altitude sur les hauts plateaux du Cézallier, la Gentiana Lutea permet une production d’environ 1500 tonnes de racines fraîches par an., en Auvergne.

Depuis plusieurs siècles, la Gentiane fait partie intégrante des territoires d’estive d’altitude.  La racine est reconnue pour sa saveur unique et ses vertus. Les apéritifs, gélules médicinales, tisanes, cosmétiques et de nombreux autres produits justifient le regroupement d’un effectif croissant d’acteurs autour de cette plante patrimoniale. Son exploitation est une tradition qui fait l’objet de pratiques artisanales datant de nombreux siècles.

Pour Jean-Jacques Vermeersch, il existe des enjeux inhérents liés à la protection de cette Fée Jaune :

“Le 12 mars 2014 nous avons créé une association interprofessionnelle  : Gentiana Lutea, regroupant producteurs, cueilleurs, collecteurs, négociants, transformateurs propriétaires, exploitants et gestionnaires d'estives, afin de valoriser et promouvoir le produit et préserver durablement la ressource.”

 

Tous les acteurs de la filière gentiane réunis pour sa préservation :

Certaines menaces pèsent sur la Fée Jaune : arrachage intensif, climat, pratiques agricoles non adaptées, inorganisation de la filière… Tous ces paramètres viennent impacter les populations de Gentiana lutea, et comme nous l’explique Jean-Jacques, la mise en place de réglementations n’est  pas toujours une bonne solution.

“Certains départements français ont imposé une réglementation, par le biais, notamment, d’arrêtés préfectoraux, visant à encadrer, voire interdire, sa cueillette. Aujourd’hui, aucun texte réglementaire ne concerne l’Auvergne. Ce constat sur l’évolution de la ressource et la mise en place, ou a contrario, l’absence de réglementation questionnent, les acteurs de la filière gentiane.”

L’association Gentiana Lutea vise donc à la protection de cette ressource, la structuration et le développement de la filière, ainsi que la mise en valeur et la promotion de la plante et de ses produits.  Elle compte aujourd'hui 24 membres qui ont établi une charte de production de gentiane durable.

Un juste équilibre entre le milieu, l’homme, la plante et l’animal :

La gentiane est bénéfique en termes de ressources fourragères, et joue un rôle important dans la lutte contre la déprise agricole : elle permet de limiter le développement d’espèces à stratégie de colonisation rapide, comme la fougère.

Ensuite, son maintien est en directe relation avec la présence d’herbe. L’arrachage, s’il est respectueux et réalisé après fructification de la plante, participe à l’implantation de cette dernière. C’est un enjeu écologique de préservation de la biodiversité associé au cortège biologique qui accompagne la Fée jaune.

“Dans un contexte de durabilité, nous défendons un véritable cercle vertueux entre chaque composante (être humain, plante, animal et secteur) interagissant. L’exploitation durable de la gentiane œuvre donc pour l’équilibre de nos milieux montagnards.”

 

Une campagne Ulule pour favoriser la réimplantation de la Gentiane Jaune en Auvergne

L’association Gentiana Lutea lancera prochainement une campagne de financement participatif sur Ulule.

L’objectif :  permettre  l’expérimentation de semis en milieu sauvage, sur prairies griffées : une technique initiée par les professionnels pour favoriser la réimplantation de la Gentiane Jaune en Auvergne.

Pour en savoir plus l’association et connaître les prochaines actions : http://www.cpparm.org/la-gentiane/



 

Vous aimerez aussi