64

#Ici et Demain : La Poule qui Pond

#Ici et Demain : La Poule qui Pond

Tout commence dans le noir, avec le monstre qui se cache sous votre lit…

C’est l’histoire de Valentin Mathé, auteur et fondateur de la maison d’édition clermontoise : La Poule qui Pond. Le Petit Monstre du Noir est son premier album, illustré par Blandine Rivière. Cette histoire écrite initialement pour son neveu qui avait peur du noir, a fait l’objet d’une campagne de financement participatif sur Ulule. Et son petit monstre noir a bien grandi, au delà de ses espérances, jusqu’à donner naissance à la maison d’édition La Poule qui Pond.

Une poule qui pond des livres 

« Petit ogre veut un chien », « Mission catiche ! »,  « Graine de Montagne », « Fred et le Gloutru »… plus d’une quinzaine d’albums jeunesse sont édités et distribués par La Poule qui Pond, au pays des volcans… et ailleurs. Des histoires de créatures, de petits monstres et d’animaux aussi étranges qu’étonnants… La ligne éditoriale de cette maison d’édition explore les peurs et l’imaginaire de l’enfant avec beaucoup d’inventivité et d’ingéniosité. Ces histoires parlent aux enfants : ils mettent des images sur les monstres, ce qui leur fait peur… mais aussi les fait rêver. C’est un tout un monde qui se crée autour d’eux dans lequel ils vont pouvoir s’immerger. Leur créativité, leur imaginaire n’a pas de limite. Pour Valentin, c’est un plaisir de travailler autour de l’album jeunesse. Avec deux collections Plein de Bestioles et Albums pour Tous des albums coup de cœur de l’éditeur rendus accessibles à tous (dyslexiques, mal voyants), c’est une véritable poule aux œufs d’or pour tous les enfants… et les adolescents. Car, tous les quinze jours paraît ALBERT, le journal d’informations illustré et destiné aux enfants de 8 à12 ans, pour comprendre l’actualité

Un fonctionnement participatif 

Mais la particularité de cette poule réside aussi en son modèle de fonctionnement. Depuis sa création en 2014, la Poule qui Pond a reçu de nombreux projets. Tout d’abord l’auteur/illustrateur propose son projet, s’ensuit une discussion entre lui et l’équipe de la maison d’édition pour définir le projet. Vient ensuite le moment d’élaborer ensemble le financement participatif sur la plateforme Ulule, les différentes contreparties toujours en collaboration avec l’auteur. Depuis le début, la Poule fait appel au financement participatif pour le financement de ses albums : ceux-ci sont en prévente sur la plateforme.

Créer une communauté, se faire connaître, mélanger les réseaux… nombreux sont les avantages de faire appel au crowdfunding. Tant pour la Poule que pour ses contributeurs : ils vont non seulement avoir l’album mais aussi plein de goodies (cartes postales, marques-pages, affiche, etc) «  cela nous permet d’apporter de la valeur ajoutée à une simple prévente ». Une fois le financement terminé ou alors en cours de financement selon les cas, l’auteur/illustrateur commence à travailler sur l’album. Toujours à la recherche d’avis, de conseils… la maison d’édition montre les maquettes à plusieurs personnes : un vrai travail d’équipe, d’écoute et d’attention. Enfin, avant d’imprimer c’est la chasse aux fautes d’orthographe. Puis le moment vient de feuilleter avec plaisir devant un rendu admirable.

 

Vous aimerez aussi