921

Les illustrations Jeunesse ont leur Musée à Moulins

 Les illustrations Jeunesse ont leur Musée à Moulins

Il était une fois un Chien Bleu et une petite fille nommée Charlotte. Leur histoire nous est contée dans un lieu tout particulier où enfants et adultes sagement assis dans la pénombre, découvrent les illustrations mises en voix d’une drôle de boîte à histoires.

Nous sommes au Musée de l’Illustration Jeunesse de Moulins-sur-Allier, lieu singulier, incontournable pour quiconque amateur de contes et de dessins d’illustration a su garder son âme d’enfant.

Le mij est situé au cœur du vieux Moulins, dans un magnifique hôtel particulier du XVIIIe siècle. Après l’acquisition du bâtiment par le Conseil général de l’Allier, naîtra en 2005 le premier Musée de l’Illustration Jeunesse de France.

Pour m’y être rendu de nombreuses fois, j’apprécie la simplicité du lieu : son parcours pédagogique au rez-de-chaussée, ludique et adapté à tous. C’est ici que l'on trouve la boîte à histoires, mais aussi un espace multimedia où petits et grands peuvent dessiner.

mij-2.jpg


Tout près, la salle de lecture, véritable caverne d’Ali baba, renferme une multitude d’ouvrages jeunesses de référence dans ses vitrines transparentes. Si vous entrez, et que votre enfant ou vous-même aimez les histoires, vous n’en ressortez pas. J’en ai fait la merveilleuse expérience.

Le Musée de l’Illustration Jeunesse conserve une collection de plus de 3400 planches originales et plus de 11 500 albums illustrés, de grands auteurs tels Éric Battut, Elzbieta, Danièle Bour, Gerda Müller, Yvan Pommaux, Lorenzo Mattotti ou Grégoire Solotareff. Plus d’une soixantaine en tout dont les précurseurs Gustave Doré et Benjamin Rabier.

popup.jpg

Différentes expositions monographiques ont mis à l’honneur des auteurs de la collection comme Elzbieta, George Lemoine ou plus récemment Kitty Crowther, que j’ai pu rencontrer à cette occasion. Les autres expositions sont thématiques (le voyage, la couleur, le Moyen-âge ou les livres Pop up). 
Les espaces d’expositions situés à l’étage, suivent l’enfilade des salles majestueuses de l’Hôtel Mora. Les scénographies sont soignées, les œuvres nombreuses, mais protégées parce que fragiles. C’est un musée où toutes les fenêtres sont opacifiées pour ne pas laisser entrer la lumière qui détériore les dessins. Quel bonheur de voir des livres animés datant du XIXe siècle, des crayonnés originaux, des collages d’Elzbieta ou une vidéo de Solotareff qui explique, feutre à la main,  comment il dessine ses personnages.

Évènement incontournable, le festival biannuel des illustrateurs créé par l'association des malcoiffés, s’inscrit divers lieux de Moulins (dont le mij) et permet au public nombreux d’échanger des moments privilégiés avec leurs auteurs favoris et de partir à la rencontre de nouveaux univers.

À noter que samedi 17 mai, pour la Nuit des musées, le mij est ouvert de 19h à minuit. Car on sait ce qui se passe après minuit...

Site du mij : www.mij.allier.fr

Site du festival des illustrateurs : festivaldesillustrateurs.com

Photos : Musée de l'Illustration Jeunesse.