534

#Interview : Jérémie Jacquart

#Interview : Jérémie Jacquart

Jérémie Jacquart: “Un des enjeux forts des PME, c'est d'impliquer les salariés dans le projet d'entreprise”

 

Fondée en 1975 sous forme de SCOP, Euclid est une PME de 36 salariés spécialisées dans l'ingénierie du bâtiment et basée à Beaumont, en banlieue clermontoise. Son PDG, Jérémie Jacquart, revient sur les débuts de son poste en 2015 et sur son choix d'organiser un Forum Prospectif Collaboratif pour impliquer tous les salariés de l'entreprise dans son orientation stratégique.

 

Votre entreprise est une SCOP. Est-ce par défaut un terrain fertile pour l'action collaborative ?

Initialement, les fondateurs de la société en 1975 voulaient être maîtres de leur destin, mais pensaient aussi à la transmission. Ils venaient d'un gros cabinet d’ingénierie, d'envergure nationale, structuré de manière très hiérarchique, et ils ont choisi l'organisation inverse, plus ouverte et participative. Aujourd'hui, cela fonctionne: nous avons beaucoup de réunions, beaucoup de travail en binôme, des bureaux en open space ... au global, des modes de fonctionnement qui font qu'on se retrouve très souvent ensemble. A partir du moment où l'on enlève des barrières, il y a plus de fluidité dans l'information. Et, en tant que PDG, je communique souvent sur l'état de l'entreprise, sur ses résultats, sa stratégie, etc.

Justement, en devenant PDG en 2015, vous avez initié un changement stratégique ...

Ma prise de fonction s'est faite suite à un burn out de l'ancien PDG. C'était un choc, mais aussi une surprise: on pensait que notre modèle plus participatif était protecteur, et on s'est rendu compte que des gens pouvaient quand même souffrir au travail, chez nous. Cette prise de conscience, plus les 40 ans d'Euclid, plus la crise économique ... nous ont conduit à nous remettre en question structurellement.

Le principe du Forum Prospectif Collaboratif a été choisi avec le cabinet Cultures Trafic [maintenant Epicentre Conseil]. Nous voulions dès le début associer à la réflexion tous les collaborateurs, et même certains partenaires externes d'Euclid. Pendant 3 jours, nous avons réfléchi collaborativement à notre passé, notre présent et notre futur. Et défini un plan d'action, par groupes de travail, applicable immédiatement ! Ca a mis en lumière le réseau, l'environnement de l'entreprise ... et le côté entrepreneur de chacun des participants: pourquoi on était là, pourquoi on faisait ces choix. Les gens sont devenus acteurs de leur entreprise, c'était très positif. Même si le forum ne porte ses fruits qu'au bout d’un an minimum.

 

Cette approche collaborative est-elle dupliquable dans d'autres PME ?

Je la recommande fortement à tous les acteurs économiques ! Petits ou grands - on sait que ça peut marcher même avec des filiales de grands groupes. Un des enjeux forts des PME, c'est d'impliquer les salariés dans le projet d'entreprise. Cela veut déjà dire instruire un tel projet, puis que les salariés s'y reconnaissent et aient envie d'avancer. En SCOP , c'est sans doute plus facile, mais c'est vrai aussi pour une structure plus classique. Pour moi, c'est une condition nécessaire du succès des PME (même si elle n'est pas suffisante).

Cette dynamique s'inscrit aussi dans le bien-être au travail. Le fait de s'approprier la stratégie fait que les gens sont motivés et impliqués, mais il faut aller plus loin et transformer l'environnement concret de l'entreprise. Par exemple, à travers le Forum Prospectif, on se rend compte que notre société est liée à beaucoup de monde. Et un des enjeux est de faire évoluer ces relations de la dépendance vers du partenariat, pour bâtir des échanges plus constructifs pour l'entreprise et son écosystème.

 

Propos recueillis et mis en forme par Damien Caillard

 

Vous aimerez aussi