726

Lumières indécises...

Lumières indécises...

Le crépuscule bascule le paysage dans une atmosphère particulière, apaisante, où les couleurs tendres et indécises invitent à la rêverie.

Pour Charles Baudelaire, il avait une toute autre connotation :
Voici le soir charmant, ami du criminel ;
Il vient comme un complice, à pas de loup ; le ciel
Se ferme lentement comme une grande alcôve,
Et l'homme impatient se change en bête fauve.
.....(extrait Crépuscule du Soir)


Quelques clichés du crépuscule dans le Forez (Grandrif) htt://www.grandrif.org / http://www.hello-auvergne.fr


dsc04088.jpg
dsc04100.jpgdsc04050.jpg