1067

Place aux jeunes

Place aux jeunes

Comme pourrait le dire le héros de L'Auberge espagnole : « Quand on arrive dans la vie active, on voit des rues en perspective. Des suites de directions souvent vides de sens. Tout est inconnu, vierge. » Pour nous guider, le premier salon “Place aux jeunes”, qui s'est déroulé le 6 novembre, a réuni dans un même endroit des professionnels à même de répondre à nos questions en terme d'emploi, de création, d'envie d'ailleurs et de vie quotidienne. Une riche idée mise en œuvre par l’association Auvergne Nouveau Monde et l’Espace Info Jeunes d’Auvergne.

Dès l'entrée, gratuite ! nous voici invités à rencontrer quelque 100 exposants et assister à 36 mini-conférences. Les thèmes sont variés et d'emblée très ancrés dans la réalité. Au rez-de-chaussée, sans que l'on ait à courir aux quatre coins, les grands organismes institutionnels de l’insertion professionnelle sont à portée de main : Pôle emploi, Adecco (agence de travail temporaire, de ressources humaines et de services commerciaux), l'Apec (agence spécialisée dans le recrutement et les offres d'emploi des cadres), la Mission locale, l'Université Blaise-Pascal… Il y en a pour tous (peu ou très diplômés) et l'esprit d'initiative est également encouragé par des ateliers (dont certains débordent !) souvent animés par de jeunes créateurs et qui sont complétés par une abondance de dispositifs d'aides aux projets.

Une bonne façon de conserver et développer le vivier régional !

L'orientation dans cette ruche est facilitée par un plan de ville idéale, organisé en 4 thèmes : boulevard de l'emploi, avenue de la création, route de l'ailleurs, chemin du quotidien. En cas d'égarement, des hôtes et hôtesses à notre écoute nous ramènent sur bon chemin. Les tracas de la vie quotidienne sont abordés afin de nous aider à éviter les gros écueils (choix d'un fournisseur d'accès internet, pièges de la location et même le B. A. BA du développement durable) ou faciliter notre accès aux transports, aux soins… Il y a même un espace frappe de CV (animé par un stagiaire de l'AFPA), présentation de services en ligne ainsi qu'un espace Coaching pour apprendre à maîtriser l'art de se présenter. Et j'en passe !

Au premier étage, application en temps réel avec « La Ruée vers l'offre ». 75 exposants, de tous secteurs, avec qui échanger des informations relatives à leur secteur d’activité et à leur stratégie de recrutement. Sortis tout droit de leur école ou de leur entreprise (publique ou privée), ceux-ci nous présentent les perspectives d’emploi de leurs secteurs ainsi que les formations pour accéder aux métiers qui recrutent. De grandes entreprises régionales sont présentes, comme Michelin, Aubert & Duval ou Limagrain, et font le plein lors des mini-conférences où sont abordées les tendances des secteurs en développement. Si, avant de revenir construire le Nouveau Monde, l'envie d'aller voir ailleurs nous démange nous trouvons aussi comment bouger en Europe et à l'international. À la fin de la journée, les chiffres parlent d'eux-mêmes : le premier salon “Place aux jeunes”, à la fois générique et concret, a attiré quelque 3000 visiteurs !

 

Vous aimerez aussi