632

Pôles espoirs, de bonnes raisons d'y croire

Pôles espoirs, de bonnes raisons d'y croire

Mettre les sportifs de haut niveau au cœur de leur projet en favorisant leur environnement et facilitant leur entraînement, voilà la mission allouée à Christophe Garrivier.

En plus de diriger l’entraînement du Pôle Espoirs aviron Vichy Auvergne, depuis la rentrée Christophe s'est vu confier par la direction du CREPS une mission de coordination des Pôles (France et Espoirs) et du centre de formation. Synonyme d'engagement et de partage, le sport il connaît bien. « Je suis un ancien rameur. Je rame depuis mon plus jeune âge. » Très tôt impliqué au sein des clubs, à 33 ans, il a déjà 12 ans d'encadrement pro à son actif et 6 à 7 ans au service des sportifs de haut niveau. « Il s'agit d'optimiser les conditions de vie, notamment en harmonisant les conditions d'entraînements avec les emplois du temps des quelque 80 collégiens, lycéens ou étudiants dont nous avons la responsabilité. Notre volonté est de tout faire pour aboutir à une double réussite, professionnelle et sportive. Ainsi, cette année, en partenariat avec le lycée, une semaine sera aménagée avant le Bac pour une série de questions ouvertes. »

Venus de toute la France et des Dom-Tom, les jeunes vivent à fond leur passion et c'est pourquoi beaucoup de moyens sont mis à leur disposition.

« Au CREPS, nous avons des installations de plus en plus pro : salle de musculation, salle de basket quasi neuve, du matériel performant pour la pratique de l'aviron ou du cyclisme… dont le Pôle Espoirs vient d'arriver cette année. » En plus du pôle Préparation physique Récupération Évaluation, les jeunes ont également accès à un Pôle médical complet des plus adaptés : médecins du sport, kiné, infirmière, diététicienne et même psychologue. Dans cet esprit d'accompagnement, l’Équipe de la vie du sportif, constituée de maîtres d'internat et d'externat, donne le liant à l'ensemble afin de pallier à l'éloignement du cercle familial.

Les résultas sont là : Joffrey Lauvergne, sacré champion d'Europe avec Tony Parker ; Romain Bardet, meilleur Français du Tour de France ; Benjamin Chabanet, 10e des J.0 de Londres en aviron, Amaury Pierron, international à la coupe du monde de descente… « Nous accueillons même des sportifs isolés, comme Laurent Aboulin, champion du monde de vol à voile ! » Dans le Nouveau Monde, agir c'est espérer et vice et versa.

Photo © Christophe Garrivier

Corinne Pradier