519

S'inspirer dans le Nouveau Monde

S'inspirer dans le Nouveau Monde

#AMBASSADEURS DU NOUVEAU MONDE

Le Nouveau Monde est une terre riche mais fragile alors nous devons en prendre soin!

L'Université Blaise-Pascal l'a bien compris et est devenu acteur du projet « Éco-campus d’@venir » pour le complexe universitaire des Cézeaux. 

L'éco-campus : un projet ambitieux et durable

Depuis 2010, l’Université Blaise-Pascal a initié une réflexion en profondeur afin d’élaborer une véritable stratégie immobilière sur un horizon d’une dizaine d’années. L’optimisation de l’occupation des locaux est l’une des clés de l’économie d’énergie et de la réduction des coûts d’entretien. Elle se matérialisera par le regroupement des activités d’enseignement, de recherche et d’administration en pôles de bâtiments.

Dans le cadre d'un plan d’action « développement durable » volontariste le campus des Cézeaux situé sur la commune d’Aubière en limite de Clermont-Ferrand a été identifié comme site pionnier « Éco-Campus d’@venir ».

Ce complexe universitaire, qui représente à lui seul 50% des surfaces bâties de l’Université Blaise Pascal, a déjà bénéficié d’une importante réhabilitation de ses extérieurs dont la dernière phase de travaux est actuellement en cours de finalisation.

Principal occupant et gestionnaire du site, l’Université Blaise Pascal pilote le projet.

Un schéma directeur « énergie / eau / déchets / biodiversité » permettra de fixer le cadre opérationnel des actions à mener, notamment en ce qui concerne la remise à plat énergétique des bâtiments.

Cette démarche d’analyse, réalisée en étroite collaboration avec les collectivités, entend positionner le site des Cézeaux comme "un chantier expérimental de réhabilitation énergétique du patrimoine universitaire".

Tous acteurs d'une université durable 

Le projet « Eco-campus » ne se limite pas à la rénovation des bâtiments et à l’amélioration de leurs performances énergétiques.

L’ensemble des usagers, étudiants et personnels, est associé à cette démarche éco-responsable car la réussite passe par une optimisation des usages et des comportements.

À titre d’exemple, l’université organise chaque année une semaine de sensibilisation au développement durable, forme ses personnels d’entretien aux éco-gestes et développe un traitement raisonné des espaces verts, se positionnant ainsi comme un exemple pour la communauté.

Source : Université Blaise-Pascal

Et nos voisins européens?

Parce qu'il est important de ne pas se reposer sur ses lauriers et de s'ouvrir au monde, l'association Auvergne Nouveau Monde a initié l'opération Euroad'Trip : À la rencontre des territoires qui innovent en Europe.

Ce concours destiné aux étudiants « baroudeurs et curieux » permet à 3 équipes de 6 jeunes de partir à la découverte des belles initiatives innovantes sur le territoire européen.

Amélie et Solène, deux étudiantes en Licence Culture et Patrimoine, à l'Université Blaise-pascal ont été sensibles à l'aspect développement durable et ouverture culturelle du concours C'est pourquoi elles ont décidé de partir dès le 28 mai, à Vaxjö, la ville la plus verte de Suède, à l'origine de nombreuses initiatives, notamment en ce qui concerne l'écologie comme le recyclage et le traitement des déchets. 

La ville tend à faire participer ses habitants au projet. Amélie et Solène souhaitent à leur retour rapporter  ce qu'elles ont appris sur ce mode de fonctionnement exemplaire et  rappeler à tousles bienfaits et la facilité du recyclage et l'importance d'une bonne communication.

Pour en savoir plus et partager leurs aventures, vous pouvez les soutenir sur la page Ulule Euroad'Trip.

Prochainement : découvrez en détails leur projet au travers d'une vidéo sur la web TV Auvergnenouveaumonde.TV