662

Temporel-UFO-drome Arverne

Temporel-UFO-drome Arverne

                                                Tufodrome Arverne.

 

« Avec leurs mains dessus leurs têtes

 

Ils avaient monté des murettes

 

Jusqu’au sommet de la colline »

 

La montagne Jean FERRAT

 

C’est vrai que la montagne est belle, depuis des siècles voir des millénaires, les hommes ont amoncelé des pierres de toutes tailles.

 

- Très grosses, plates, disposées en forme de table pour les sépultures ou les sacrifices, ce sont les dolmens. Très rare en Auvergne, un seul domine la vallée au-dessus d’AMBERT et témoigne d’une présence humaine au néolithique il y a 8000 ans.

 

- Plus petites mais rarement inférieures à 10 cm3, elles forment:

1) Des murettes situées aux bords des chemins, elles empèchent que la terre ne les obstrues par glissement

 

2) En monticules ou alignées en bordure de ce qui devait être des champs. Elles ont été sorties de terre pour débarrasser les terrains à cultiver.

 

 

 

 

Un seul amoncellement diffère. On ne peut expliquer sa fonction d’origine que par les voyages temporels.

Cela ressemble à la construction d'une voie surélevée de 3m de large, inachevée ou limitée à 21 mètres de long.

La hauteur de cette construction arrive au niveau du sol au point le plus haut de la pente, puis au bout d’une dizaine de mètres 1mètre 50, pour finir brutalement au point le plus bas à 2 mètres.

Ce qui augmente sa singularité, ce sont ses dimensions, 7 fois (chiffre magique) sa largeur alors que rien n’empêchait les constructeurs de la faire plus longue car par le bas on discerne un monticule identique à l’exemple 2).

Vue du ciel, si les bois sont dégagés, cela ressemble à une piste d’atterrissage de 21 mètres de long signalées par une ligne de pierres. Ce TUFODROME se trouve à quelques centaines de mètres du « Rocher » dans un lieu moins escarpé permettant les atterrissages.


dscf7243.jpg