334

#UPHEROS Clermont: la jeunesse fait le show

#UPHEROS Clermont: la jeunesse fait le show

#UPHEROS #CLERMONTFD

Ils ont bravé le temps automnal, ont pris leur courage à deux mains et ont poussé les portes d’Epicentre Factory ce mardi 25 octobre.

Retour sur ces irréductibles optimistes présents lors de cette soirée.

Nos héros du jour : Europa’nous et Vulca European Program, deux équipages #Euroad’trip*.

*#Euroad'trip est un projet porte voix de la jeunesse auvergnate initié par Auvergne Nouveau Monde. L'idée? Partir à la découverte d'initiatives européennes qui font écho aux valeurs de l'Auvergne et aux centres d'intérêt des jeunes voyageurs.

 Europa’nous

C’est le nom du projet de rencontres interculturelles de deux bag-packers, Chloé et Romaric, frère et soeur, qui consacrent un mois de leur année à voyager en Europe. Le but? Aller à la rencontre de l’autre, échanger, discuter sur la façon d’envisager l’avenir de l’Union Européenne.

En août 2015, ils sont donc partis trois semaines à travers l’Europe de l’Est pour découvrir, vivre les préjugés de nos amis voisins, partager leur culture et voir comment ils vivent et pensent. Curieux et passionnés de tout et d’ailleurs, ils ont décidé de poursuivre leur découverte en Europe du Nord en août 2016. «Nous ne prétendons pas avoir quelque chose à apprendre aux autres», tels sont les mots de Romaric pour raconter leur expérience. Ils souhaitent simplement s’investir, créer une conscience européenne et agir pour améliorer l’avenir commun.

Pour en savoir plus sur leur aventure c’est par ici

Vulca European Program

C’est le nom du projet porté par Alexandre et Nicolas !

"Le programme européen Erasmus+ permet de créer des échanges entre les universités européennes. Ce ne sont pas 1, ni 2 mais plus de 3 millions de jeunes Européens qui ont pu aller étudier dans un autre pays européen depuis sa création en 1987. De ce fait, il se place comme programme phare de l’Union Européenne et a même la prétention d’être LE programme de mobilité le plus connu dans le monde." C’est de ce constat-là qu’Alexandre est parti. Aujourd’hui c’est avec enthousiasme et conviction qu’il nous parle du projet Vulca, un programme européen ambitieux qui permettrait la rencontre entre makers dans les FabLabs des villes européennes.

Le but?  De permettre à tout à chacun ne trouvant pas d’emploi dans son pays d’origine de partir pendant une durée définie dans un nouveau territoire au sein de tiers-lieux (FabLab/Espace de co-working…). Apporter ses connaissances à des porteurs de projets locaux, développer ses propres compétences et sa satisfaction personnelle tout en restant actif. En parcourant plusieurs villes d’Europe,  Alexandre nous montre que ce projet s’inscrit dans une politique d’attractivité à l’échelle européenne, d’économie collaborative et d’innovations sociétales grâce à la présence de Tiers-Lieux.

Pour en savoir plus sur la démarche du projet, c’est par ici

"Faire confiance à la jeunesse"

Voici la phrase d’accroche qu’a choisi Carine pour nous parler de Koach Up.

Né entre les murs de l’espace de co-working d’Epicentre, Koach Up est avant tout une plateforme de mise en relation et d’accompagnement des jeunes par des professionnels.

Le but? Mettre en relation via une application, deux populations qui ont tout à gagner et à échanger sur le monde du travail. D’un côté, une jeunesse qui appréhende de rentrer dans le monde du travail car elle ne possède pas toute les clefs. De l’autre, une population d’actifs, en quête d’engagement social, qui possède une expérience professionnelle et souhaite la partager. Le lancement officiel de l’application est prévu le 7 novembre.

Pour en savoir plus, c’est par ici

Yann et MiniDive une bouteille de plongée utile et pratique

MiniDive est une start-up française, créée par deux amis souhaitant rendre la plongée en eau peu profonde accessible au grand public. Ils ont donc imaginé des produits plus maniables et moins coûteux que le matériel de plongée habituel. Cette mini bouteille de plongée brevetée permet une autonomie de 5 à 10 minutes sous l’eau et cela suivant l’effort physique pour un usage plaisir. L’intérêt de la minibouteille réside dans sa facilité d’utilisation et de rechargement en air comprimé.

Pour en savoir plus c’est par ici

Emanuelle et Epicentre Factory

Epicentre Cowork l’association devient Epicentre Factory l’entreprise! C'est un changement oui... et non ! Dans le fonctionnement au quotidien à priori ce n’est pas grand-chose, mais dans le fond, le projet devient plus coopératif, plus ambitieux et se diversifie.

Le but? Ce changement de statut permettra à Epicentre de devenir un lieu de co-développement, pour les projets de chacun et permettra de mieux mettre en valeur les compétences et les complémentarités de tous.

Pour en savoir plus, c’est par ici

 

#SAVETHEDATE

Mardi 22 novembre #UPHEROS numérique revient à Epicentre Factory